Soins-Infirmiers@UL

Veille en soins infirmiers, nursing

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

La pudeur et le soin

Sujets: Nouveautés BU

Résumé :

Dès lors que des êtres humains s’observent, se montrent ou se touchent, il est question de pudeur.
Ni les machines, ni les animaux n’ont de pudeur, laquelle est le produit d’une conscience. La pudeur est un sentiment, une gêne, une timidité, qui est liée au dévoilement du corps. Forcément subjective, la pudeur varie selon les individus, les situations et les contextes. Toutefois, la plupart des actes diagnostics et de nombreux traitements sont susceptibles de mettre à mal la pudeur des patients. Ainsi par exemple, les différentes techniques d’examen clinique, l’inspection, l’auscultation, la palpation et la percussion supposent une observation attentive et détaillée du corps du patient totalement ou partiellement nu.
Cet ouvrage étudie autant la pudeur du soigné, dont le corps est au coeur de la logique du soin, que la pudeur du soignant, laquelle peut également être heurtée par l’ensemble des manifestations corporelles qui lui sont perceptibles.

Sommaire :

LA PUDEUR DU SOIGNE

  • Histoire de la pudeur
  • L’image du malade : une protection pénale « bien portante »
  • La pudeur du mineur, une obsession majeure ?

LA PUDEUR DU SOIGNANT

  • Pudeur et vulnérabilité du soigné
  • Estime de soi / estime des soins
  • Le voile dévoilé de la pudeur dans la formation du soignant

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, rez de chaussée, W 62 PY

Pour en savoir plus, voir « La pudeur encore taboue » sur EspaceInfirmier.com

Leave a Reply