Soins-Infirmiers@UL

Veille en soins infirmiers, nursing

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

La qualité des soins infirmiers améliore le pronostic des enfants prématurés

Sujets: Articles en ligne, Presse

Les Echos indique que « les soins infirmiers jouent un rôle majeur dans les unités de soins intensifs de médecine néonatale. C’est la conclusion d’une étude [américaine parue dans le Jama] portant sur le devenir de 72.235 enfants ayant un très faible poids de naissance (de 500 à 1.500 g) selon qu’ils étaient accueillis dans des hôpitaux référencés ou non pour la qualité des soins infirmiers ».
Le journal observe que « dans les hôpitaux référencés, le risque de décès à 7 jours est réduit de 7,4 à 7%, celui d’infection de 18,3 à 16,7% et celui d’hémorragie cardiaque sévère de 7,4 à 7,2% ».
« Ces hôpitaux sont souvent des établissements universitaires. Ils accueillent davantage de nouveau-nés de très faible poids et les infirmières leur consacrent davantage de temps », poursuit Les Echos.
Le quotidien précise que « certains commentateurs de l’étude soulignent que d’autres facteurs sont déterminants pour l’avenir de ces petits patients, tels que le suivi de la grossesse, les systèmes de transport ante et néonataux et l’implication de la famille », puis note qu’« aux Etats-Unis, le taux de naissances prématurées est de 12 à 13% contre 7,5% en France ».

Sources :

Voir l’article de Catherine Ducruet (10/05/2012, Les Echos)

JAMA, April 25, 2012, Vol 307, No. 16 , « Association Between Hospital Recognition for Nursing Excellence and Outcomes of Very Low-Birth-Weight Infants » (accès via Lorraine-clic)

Mediscoop : ce site fait la synthèse de l’actualité médicale dans la presse quotidienne nationale et régionale. Inscription gratuite pour les étudiants et les professionnels de la santé.

Leave a Reply