Soins-Infirmiers@UL

Veille en soins infirmiers, nursing

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Anesthésie et rôle propre infirmier : mémoire infirmier en ligne

Sujets: Thèses/Mémoires

Anesthésie et rôle propre infirmier: intérêts et enjeux du dialogue péri-opératoire dans le cadre de la relation de soins

 

 

Auteurs : Hatet, Olivier ; Moillen, Christian
Sujets : soins préopératoires ; anesthésie ; relation soignant-soigné ; rôle infirmier
Description:
Le but est d’analyser la pertinence du modèle organisationnel baptisé dialogue péri-opératoire et sa propension à valoriser le rôle propre infirmier dans un contexte d’anesthésiologie.
Contexte : nous souhaitions à l’origine centrer nos recherches sur la question du rôle propre infirmier à l’accueil du bloc opératoire. Pourtant, après avoir parcouru une partie de la littérature scientifique y relative, nous avons découvert un outil innovant en termes de prise en charge de patients contraints de recourir à une intervention chirurgicale élective : le dialogue péri-opératoire.
En synthèse, il est défini comme les rencontres pré, per et postopératoires entre une infirmière et un patient en rapport avec l’annonce et la programmation d’une opération.
Méthode : revue de littérature élaborée à partir des bases de données CINAHL, MEDLINE et BDSP qui sélectionne, synthétise et compare les résultats de neuf recherches en soins infirmiers propres au dialogue péri-opératoire. Son objectif est d’analyser les retombées cliniques concrètes ou potentielles de ce modèle sur les patients devant subir une intervention chirurgicale programmée et sur l’organisation du travail d’infirmières diplômées affectées au bloc opératoire. Par bloc opératoire, nous entendons tant les infrastructures d’accueil, que les salles d’opérations ou de réveil.
Résultats : le dialogue péri-opératoire nous a interpellés dans la mesure où il répond à l’ensemble des critères de qualité propres au suivi infirmier d’un patient avant, pendant et après son intervention. En ce sens, les résultats des recherches que nous avons étudiés démontrent, d’une part, que ce modèle permet aux infirmières de développer une approche holistique et individualisée des situations cliniques qu’elles rencontrent et favorise la continuité des soins. D’autre part, qu’il améliore la visibilité de la fonction infirmière auprès des patients et des décideurs.
Conclusion : nous pensons que la reconnaissance et la mise en oeuvre de ce modèle organisationnel novateur implique de multiples enjeux tant pour les soignants : continuité des soins, responsabilisation et implication des infirmières à l’égard des malades ; que pour les patients : prise en charge individualisée, respect des besoins spécifiques, accompagnement personnalisé, etc. En outre, il nous paraît susceptible d’être vecteur d’amélioration de la qualité et de la visibilité des soins infirmiers dans les services d’anesthésiologie et de chirurgie.
Année de publication : 2012

 

Trouver d’autres documents grâce à Base-search.net

Comments are closed.