Soins-Infirmiers@UL

Veille en soins infirmiers, nursing

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Manque de communication entre soignants

Sujets: Articles en ligne, Presse, Recommandations/Expertises

C’est ce que note Anne Jeanblanc dans Le Point. La journaliste relève ainsi que « dans les établissements de santé, un événement indésirable grave survient en moyenne tous les 5 jours dans les services de 30 lits et, parmi eux, un tiers est considéré comme évitable. Car les travaux montrent bien que le manque de coordination et de communication entre les différents professionnels est l’une des principales sources de ces problèmes ».

communication-73331_640
Anne Jeanblanc explique donc que « la HAS vient de lancer son PACTE, un acronyme pour Programme d’amélioration continue du travail en équipe. Ce programme, pour l’instant expérimental, est destiné à faire connaître et reconnaître les équipes qui s’engagent dans une démarche d’amélioration de leurs pratiques à l’hôpital. En espérant, évidemment, que leur nombre ne cessera d’augmenter… ».
La HAS indique ainsi que « sur 9 000 événements indésirables analysés en 2011 dans la base HAS de l’accréditation des spécialités à risque, environ 26% des causes retrouvées sont liées au fonctionnement de l’équipe de soins. […] Parmi ces causes, 35% sont liées à des problèmes de communication entre professionnels ». Anne Jeanblanc observe qu’« il est possible de prévenir certains de ces événements. Une équipe américaine a publié en 2010, dans la revue JAMA, ses résultats en la matière : une diminution de 18% de la mortalité a été observée après un programme d’amélioration du travail en équipe ».
La journaliste explique qu’« en dehors de bénéfices évidents pour les patients, le fait d‘agir en synergie a un impact positif sur la santé et le bien-être des personnels soignants. Et pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la notion d’équipe ne joue pas à plein dans les services hospitaliers ». La HAS relève en effet qu’« aujourd’hui, le travail repose essentiellement sur la juxtaposition d’expertises et n’est pas assez articulé autour d’une culture et d’un objectif commun, qui permettent à chacun de mieux se coordonner et coopérer ».
Anne Jeanblanc note donc qu’« avec le PACTE, les professionnels devront définir leur équipe – obligatoirement pluriprofessionnelle -, évaluer les points faibles et élaborer un programme pour y remédier. Un procédé somme toute basique, mais personne ne s’en plaindra ».

Sources :

Le Point, Hôpitaux : trop d’accidents liés au manque de communication entre soignants, 21/06/2013

Mediscoop : ce site fait la synthèse de l’actualité médicale dans la presse quotidienne nationale et régionale. Inscription gratuite pour les étudiants et les professionnels de la santé.

Neily J, Mills PD, Young-Xu, « Association between implementation of a medical team training program and surgical mortality« . JAMA. 2010 Oct 20;304(15):1693-700. doi: 10.1001/jama.2010.1506.

Comments are closed.