Soins-Infirmiers@UL

Veille en soins infirmiers, nursing

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Evaluation de la check-list au bloc opératoire : la perception des soignants et des médecins

Sujets: Articles en ligne, Enquêtes, Revues en ligne

Référence de l’article :

Hacquard P; Cunat C; Toussaint C; Auclair A; Malecot MA; Ginet MF; et al. Evaluation de la check-list au bloc opératoire : la perception des soignants et des médecins (évaluation du niveau II). Annales françaises d’anesthésie et de réanimation 2013/04; 32(4): 235-240.

Mots-clés : BLOC OPERATOIRE; PERSONNEL; MEDECIN; PERCEPTION; AUDIT; INFIRMIER; ENQUETE; CHECK-LIST

Bloc opératoire

Résumé :

Objectif : Évaluer, un an après le déploiement de la check-list sur le centre hospitalier Lyon Sud (CHLS – HCL), la perception du personnel médical et paramédical en ce qui concerne l’intérêt de la check-list et son niveau d’intégration dans l’organisation du bloc opératoire.

Type d’étude : Enquête descriptive, questionnaires et audits.

Matériels et méthodes : Distribution de questionnaires individuels à l’ensemble des personnels du bloc opératoire et réalisation d’audits observationnels dans les blocs opératoires afin d’évaluer de manière objective la qualité de la réalisation de la check-list (niveau II de la HAS).

Résultats : Les personnels médicaux et paramédicaux participent de façon équivalente à la check-list. Les résultats déduits des questionnaires individuels, en accord avec l’audit observationnel, révèlent une réalisation inégale des trois phases, avec une phase 3 quasiment jamais exécutée et un temps de pause non conforme aux consignes de la HAS dans deux tiers des cas. La perception des soignants et des médecins diverge. Même si les soignants et les médecins sont en accord pour affirmer que la check-list est une affaire d’équipe et qu’elle est utile, les paramédicaux constatent un manque d’investissement et de leadership de la part des médecins, ainsi que des problèmes de communication, responsables d’un sentiment d’irrespect à l’énoncé des items lorsqu’ils assurent le rôle de coordonnateur.

Conclusion : Ce questionnaire et cet audit de pratique révèlent une bonne adhésion au concept, car la checklist de bloc opératoire est jugée utile par l’ensemble du personnel. Cependant, elle est considérée comme une formalité supplémentaire et sa réalisation complète est rare. Il existe un problème de distribution et d’acceptation des rôles, le personnel paramédical se retrouvant souvent seul acteur de la check-list compte tenu d’un manque d’investissement médical.

Plan :

Déclaration d’intérêts

Accès après authentification ou sur les postes des BU lorraines :

 à l’article en ligne

 à la revue Annales françaises d’anesthésie et de réanimation en ligne.

Comments are closed.