Soins-Infirmiers@UL

Veille en soins infirmiers, nursing

RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘Economie de la Santé’

Inégalités sociales et territoriales de santé en Lorraine

Sujets: Actes/Rapports

IREPS Lorraine vient de publier la Synthèse des réflexions lorraines sur les inégalités sociales et territoriales de santé entre 2011 et 2013

 

 

synthèse IREPS

 

La question des inégalités sociales et territoriales de santé représente aujourd’hui un des enjeux majeurs de la politique de santé publique, tant au niveau national qu’international. Toutefois, en France, le contexte politique, économique et social est extrêmement difficile et tend à accroître ces inégalités, ces différences d’état de santé observées entre les groupes sociaux. Il n’est alors pas aisé pour les acteurs de terrain de saisir comment contribuer localement à la réduction de inégalités de santé, par leurs activités et leurs actions au quotidien au sein de leur structure.

 

Cette synthèse propose aux acteurs une réflexion sur les inégalités sociales et territoriales de santé dans l’optique de faciliter la mise en oeuvre de démarches allant dans le sens de leur réduction, ou du moins, de leur non-renforcement. Pour cela, ce document propose de définir les inégalités sociales et territoriales de santé, de découvrir Lor’IS, un outil d’aide à l’action s’appuyant sur une démarche de promotion de la santé, et enfin de prendre connaissance d’initiatives lorraines qui, chacune à son échelle, participent à une action sur les inégalités.

 

Télécharger la synthèse

Escroqueries de 3 infirmières à hauteur de 1,3 million d’euros

Sujets: Législation, Presse

Trois infirmières libérales ont été déférées la semaine dernière devant le parquet de Paris pour des fraudes présumées, notamment des soins fictifs, qui leur auraient permis d’empocher au moins 1,34 million d’euros, a annoncé mardi 5 février la préfecture de police. Elles sont soupçonnées d’escroqueries en « bande organisée, vol et exercice illégal de la profession de médecin », au préjudice à ce jour de sept caisses d’assurance-maladie et mutuelles.

Voleuse,_Julie_Nioche

Les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance astucieuse ont pu établir que l’une d’elles se faisait rembourser des soins fictifs, non prescrits ou surfacturés à des personnes âgées. Elle n’hésitait pas à subtiliser à ces dernières leur carte Vitale pour établir des facturations à sa guise. Le cumul des soins ainsi déclarés aboutissait à ce que son activité journalière dépasse les vingt-quatre heures.

 

Les investigations menées ont permis également d’établir de nombreux cas de doublons de facturations, dont certaines étaient aussi entachées d’irrégularités de cotation. Une information judiciaire a été ouverte afin de poursuivre les investigations, notamment en vue d’identifier d’autres victimes, a fait savoir la préfecture de police.

Source : Le Monde.fr avec AFP : voir l’article

Santé publique et économie de la santé UE 1.2

Sujets: Nouveautés BU

sante-publique,-economie-sante_gL’objectif des Cahiers des Sciences Infirmières est d’offrir aux étudiants en IFSI des ouvrages complets et détaillés couvrant l’ensemble des savoirs définis dans Les Unités d’Enseignement (UE) du nouveau référentiel.

Ce cahier est consacré à l’unité 1.2, enseignée aux semestres 2 et 3 et intitulée santé publique et économie de la santé correspondant au nouveau programme des études infirmières. Il présente les concepts fondamentaux en santé publique et définit les grands principes en matière d’économie de la santé, en s’appuyant sur différentes disciplines telles que l’épidémiologie, la sociologie, le droit…

Il met en avant les connaissances incontournables relatives aux thèmes traités et aborde ainsi

  •     les concepts en santé publique et en santé communautaire
  •     l’épidémiologie de la santé ;
  •     l’économie de la santé axée sur les problématiques de protection sociale, de l’offre et de la consommation de soins et de la régulation des dépenses ;
  •     la santé en France
  •     la santé dans le monde
  •     le thème de la veille et de la sécurité sanitaire
  •     la promotion de la santé ;
  •     l’évaluation des politiques de santé et des actions de santé publique

 

Chaque chapitre aborde donc une thématique propre associée à une discipline spécifique, éclairés par de nombreux tableaux et figures ainsi que des encadrés relatifs à des notions particulières.

 

Voir le sommaire en PDF, grâce au site Unithèque

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, rez de chaussée, WY 108 SAN

Les cadres de santé et la reconnaissance au travail

Sujets: Nouveautés BU

4e de couverture :

La reconnaissance des cadres au travail est un thème récurrent au sein de nombreux écrits professionnels. Sans nier que ce sujet porte une dimension sociétale beaucoup plus vaste que celle du monde hospitalier, les auteurs de cet ouvrage s’interrogent sur cette question répétitive de la « gratitude sociale » et misent sur un pari : cette redondance est signifiante. Elle doit donc nous éclairer sur le quotidien de ces acteurs fondamentaux des institutions sanitaires et médico-sociales que sont tes cadres. Mais de quelle reconnaissance partons-nous ? Est-ce celle des patients ? Des médecins ? De l’institution hospitalière ? Des personnels ? Autant d’acteurs, autant d’attentes !

Cette problématique complexe détient te mérite de porter la réflexion sur le cœur du travail hospitalier. Les cadres de santé sont-ils les victimes d’une division excessive du travail, d’une hiérarchisation exagérée des tâches et des soins ? Ont-ils la possibilité de développer un véritable corps professionnel, source de propositions ? Témoignent-ils d’un sentiment d’appartenance à un métier, à une profession, à une institution ?

En explorant ces différents questionnements, cet ouvrage esquisse des stratégies autour d’une certitude : ta reconnaissance ne se donne pas, elle ne peut être que conquise ! Les cadres de santé ne peuvent l’obtenir que par une démarche collective mettant l’accent sur leurs apports spécifiques au sein des institutions. Or, au regard de l’évolution médicoéconomique de l’hôpital, tune des stratégies possibles ne réside-t-elle pas en un management « par et pour » l’éthique ?

Que peut-on attendre d’un soignant si ce n’est de poser une limite argumentée à la stricte approche financière ?

Sans nier l’inévitable inscription de l’institution hospitalière dans une politique d’efficience, la situation actuelle de l’hôpital exige un certain rééquilibre.

Voir le sommaire en PDF, grâce au site Unithèque

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, rez de chaussée, WX 159 BOU

Surcoût des événements indésirables associés aux soins à l’hôpital

Sujets: Articles en ligne

Voici un article publié par l’IRDES (Institut de Recherche et Documentation en Économie de la Santé) en novembre 2011 :

Titre : Surcoût des événements indésirables associés aux soins à l’hôpital – Premières estimations à partir de neuf indicateurs de sécurité des patients

Nestrigue C; Or Z. DREES Etudes et Résultats 2011/11; 784: 1-8.

Mots-clés : COUT; DUREE DE SEJOUR; INDICATEUR; USAGER; SECURITE; PMSI; ESCARRE; SEPTICEMIE; INFECTION; SOIN

Résumé : Cette étude fournit de premières estimations nationales du coût de prise en charge d’une partie des événements indésirables associés aux soins qui surviennent à l’hôpital, en exploitant les données hospitalières collectées en routine. Neuf indicateurs de sécurité des patients, permettant d’identifier des événements indésirables nécessitant une attention particulière et sur lesquels il est possible d’intervenir en amont, ont été retenus. Les résultats montrent que 0,5 % des séjours hospitaliers sont associés à l’un ou l’autre de ces neuf événements indésirables. Il existe toutefois de fortes disparités de surcoûts, ceux-ci pouvant varier d’un peu plus de 500 euros pour les traumatismes obstétricaux à environ 20 000 euros pour les septicémies. Ces surcoûts sont étroitement corrélés avec la durée des séjours et l’intensité des soins. En 2007, le coût total de prise en charge de ces neuf événements indésirables est estimé à 700 millions d’euros, concentré à 90 % sur quatre événements indésirables (désordres physiologiques et métaboliques post opératoires, septicémies post opératoires, escarres, et embolies pulmonaires post opératoires). Les événements indésirables examinés dans cette étude sont associés à une augmentation significative du coût et de la durée de séjour à l’hôpital. Cette question nécessite donc d’être explorée dans la perspective d’améliorer la qualité des soins tout en renforçant le rapport coût-efficience des établissements.

Accès au texte intégral de cet article

Pour suivre les publications sur les infections nosocomiales : NosoVeille