Soins-Infirmiers@UL

Veille en soins infirmiers, nursing

RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘Psychologie-Psychiatrie’

L’alliance thérapeutique

Sujets: Nouveautés BU


Toute psychothérapie (et, plus largement, toute thérapie) nécessite une alliance entre patient et thérapeute. Établir, développer et maintenir cette alliance exige souvent du thérapeute qu’il recoure à des techniques spécifiques.

 

Ne pas les connaître peut ralentir le processus, diminuer l’efficacité de la psychothérapie, voire interrompre la thérapie.

 

 

 

 

Cet ouvrage, qui se veut surtout pratique, présente de manière opératoire les méthodes utiles dans les différents contextes d’intervention : consultations individuelles, consultations de couple ,consultations familiales ,consultations avec un autre professionnel ou un bénévole, animation des groupes. Il est illustré de nombreux exemples cliniques.

 

 

Complété d’exercices pratiques permettant d’expérimenter les techniques (la méthode du « petit vélo », la technique des Quatre R, etc.). Il propose aussi des méthodes d’autoévaluation du thérapeute. Le plus : Sur un site internet associé, de nombreuses vidéos présentent les techniques développées dans l’ouvrage.

 

Des films mettent en scène des entretiens mal conduits par le thérapeute, en thérapie individuelle et en thérapie de couple ; d’autres proposent des entretiens bien conduits. Les commentaires du Dr Charly Cungi éclairent les points négatifs et les points positifs.Certaines vidéos permettent aussi de s’exercer à partir de cas concrets.

 

Feuilleter ce livre grâce au site Unitheque

 

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 2 – WM 420 CUN

Mieux se connaître pour mieux soigner. Une approche du développement personnel en soins infirmiers.

Sujets: Nouveautés BU

Être soignant amène à être confronté à ses propres limites.

Limites physiques d’une part : accueillir les urgences de nuit, vivre des rythmes décalés… Limites psychologiques d’autre part : supporter l’angoisse d’un patient en attente d’un diagnostic, gérer la détresse d’une personne dépressive, accompagner un enfant en fin de vie…

 

Autant de situations où la confrontation à la maladie, à la mort, à la souffrance occasionnent de nombreuses remises en cause chez le soignant.

 

 
Pour exercer ce métier, l’étudiant comme le professionnel doivent donc apprendre à bien connaître leurs valeurs, leurs motivations, leurs émotions mais également leurs limites, leurs craintes et leurs aversions.

 

Il s’agit d’améliorer la compréhension que l’on a de soi-même pour mieux communiquer,  évoluer et s’épanouir, entretenir des relations professionnelles satisfaisantes et apprendre à gérer les situations difficiles.

Ce guide de développement personnel – démarche issue des sciences humaines et initiée dans les années cinquante aux États-Unis – vise à aider les soignants à faire ce travail sur eux-mêmes.

 

 

De façon simple et ludique, il propose des rappels théoriques, mais surtout de nombreuses applications pratiques, sous forme d’exercices et de tests pour aider les soignants et les futurs soignants à « avoir du CRAN » : se connaître, communiquer, se relaxer, s’affirmer, négocier.

 
Dominique Rispail, cadre infirmier formateur à l’IFSI des hôpitaux de Brabois (CHU de Nancy), diplômé d’éthique médicale, anime depuis plusieurs années des ateliers de réflexion dans le domaine de la communication, des relations interpersonnelles et de la relation d’aide.

 

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 3 – WY 88 RIS

L’infirmier en santé mentale. Identité, rôle, savoirs et pratiques

Sujets: Nouveautés BU

Le rôle de l’infirmier en santé mentale a fortement évolué ces dernières décennies avec l’ouverture de l’hôpital psychiatrique, l’éclosion des structures de soins ambulatoires ou la spécialisation de l’hospitalisation aux situations de crise.

 

Face à cette réalité, et dans un contexte de formation initiale ne préparant pas suffisamment au travail sur le terrain, les professionnels infirmiers ont dû diversifier leurs pratiques, en s’appuyant pour beaucoup sur des savoirs empiriques.

L’objectif de cet ouvrage est de proposer des repères théoriques et pratiques, et de dessiner les contours du métier d’infirmier en santé mentale, afin d’aider les professionnels au quotidien.

 

 

La professionnalisation infirmière exige une formation initiale et continue de qualité, mais les infirmiers ont aussi un travail d’ouverture théorique personnel à réaliser afin de chercher à mieux comprendre le fait psychiatrique. L’auteur insiste sur la nécessité de maîtriser les approches psychanalytique, systémique, cognitivo-comportementale ou rogérienne.

 

Aucun de ces modèles n’est meilleur qu’un autre pour venir en aide à un patient. Mais il s’agit d’être outillé afin de pouvoir choisir l’approche qui convient le mieux pour une personne donnée, voire pour un moment donné dans le parcours de soins d’un patient.

 

Après avoir détaillé l’offre de soins actuelle en santé mentale, l’auteur décrit la permanence et l’évolution de l’identité professionnelle et cherche à cerner ce qui permettrait de renforcer le rôle de l’infirmier en santé mentale.

 

L’auteur se penche ensuite sur l’ensemble des actes de soins possibles en santé mentale, loin de se limiter aux seuls soins relationnels. Sont notamment abordés les actes de soins informels, les actes thérapeutiques individuels, avec en particulier les entretiens de face à face, ainsi que les nombreuses activités thérapeutiques de groupe.

 

Ce livre dévoile la richesse et la diversité des actes qu’un professionnel infirmier peut accomplir dans le cadre de son exercice. Les piliers sur lesquels il s’appuie pour ce faire sont les savoirs qu’il est conduit à maîtriser, lesquels circonscrivent son rôle, qui lui-même structure son identité et soutient ses pratiques. Mais ce sont la réflexivité et l’analyse de pratiques qui viendront au quotidien pérenniser la mise en mouvement de ces piliers du métier et renforcer la professionnalisation.

 

 

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 3 – WY 160 MER

Être soignant en psychiatrie : Un papillon sur un roseau

Sujets: Nouveautés BU

9782367171975-etre-soignant-psychiatrie

Être soignant en psychiatrie
Un papillon sur un roseau
«La psychiatrie est un métier difficile. La vie, la folie et la mort s’y côtoient sans cesse. La douleur impalpable, invisible, la souffrance, indicible parfois.
Ce texte est un condensé du quotidien des services de soin, il porte en lui le coeur du métier de soignant en psychiatrie, la force de cette relation unique entre un patient malade psychiatrique et son soignant, la force d’un détail, d’un geste anodin pour l’un, gravé à jamais dans le coeur de l’autre, qui peut faire basculer la relation, le soin, la maladie. Il met l’accent sur l’autonomie, le caractère actif du rôle de soignant et son effet thérapeutique direct s’il est travaillé et pensé. C’est un texte résolument optimiste qui rend au soignant la force et la beauté de son métier
Extraits de la préface du docteur Anne-Hélène Moncany, psychiatre, praticien hospitalier
L’auteur, dans une première partie, part du vécu du patient, nous le fait partager, ressentir… à travers l’histoire singulière et romancée d’un patient fictif mais si réel. Il nous fait rentrer dans la vie d’un service de psychiatrie.
Une deuxième partie précise l’accompagnement au quotidien puis une troisième partie la posture de l’accompagnant.
Elles éclairent les pratiques de terrain, permettent une prise de recul, mettent à jour des questionnements-clés pour renforcer une pratique individuelle, une démarche d’équipe. Elles soulignent l’importance de la nature et de la qualité du lien à établir avec le patient en privilégiant un choix de soin humaniste.

 

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 3 – WY 160 MAL

Les risques psychosociaux à l’hôpital

Sujets: Nouveautés BU

9782757308264-risques-psychosociaux-hopital

 

Depuis les dernières décennies, on prend conscience que le mal-être au travail (stress, dépression, burn-out…) n’est pas seulement un accident lié à la personnalité des agents mais dépend de la qualité des relations (conflits, mépris, harcèlement) et des structures de l’organisation. La fonction publique hospitalière n’est pas à l’abri de ces dommages et il convient désormais de prendre en considération que l’hôpital est aussi concerné par les risques psychosociaux.

 

La prévention des risques psychosociaux (RPS) à l’hôpital est désormais un enjeu stratégique. Au-delà de l’obligation légale d’évaluation et de prévention, c’est un levier d’action, une réelle opportunité d’amélioration pour les personnels afin de redonner du sens à leur travail.

 

Cet ouvrage propose plusieurs angles de lecture relevant de plusieurs disciplines : psychologie du travail, sociologie des organisations et droit social. A la fois pratique et méthodologique, il aborde notamment :

 

– La spécificité des risques psychosociaux à l’hôpital : quelles en sont les causes et les conséquences ? Par quel cadre juridique sont-ils régis ?

– L‘évaluation et la prévention des risques psychosociaux à l’hôpital : quels en sont les indicateurs ? Comment réaliser un diagnostic ? Quels sont les acteurs de la prévention ?

– Les moyens d’action face aux risques psychosociaux : de la prévention primaire (l’organisation et le management) à la prévention secondaire (pour être moins fragile) et tertiaire (le soin aux victimes de traumatismes).

 

L’objectif de cet ouvrage est d’aider les professionnels du secteur (qu’il s’agisse des employeurs, préventeurs, managers, CHSCT, délégué du personnel, médecin du travail ou des salariés…) à comprendre les risques psychosociaux et les détecter, mais aussi de les outiller afin de lutter efficacement.

 

Feuilleter le livre grâce au site Unithèque

Où trouver cet ouvrage ?

 

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 3 – WX 159 MIC

Je suis victime

Sujets: Nouveautés BU

9791090398528-suis-victimeL’incroyable exploitation du trauma

 

Un crash, une bombe, un incendie : les professionnels sont sur place… mais ce ne sont pas les seuls : politiques, media et volontaires bénévoles en tout genre envahissent le lieu. Les dispositifs d’urgence se transforment en une grande mascarade. La logique du soin semble ensevelie sous une logique financière, politique et médiatique… Le blessé psychique devient alors Victime.

 

Dans les coulisses du trauma, se joue en filigrane un autre drame, plus durable, difficilement cicatrisable, celui de la victimisation.

 

Au nom de la reconnaissance et de l’accompagnement, des thérapies express, qui abandonnent le blessé sous le feu des projecteurs et des micros, au détriment de ses véritables besoins. Professionnels limités, disposant de peu de moyens et empêchés de travailler, cellules d’urgence médico-psychologique se multipliant à tout va, maintien en haleine des téléspectateurs : car oui, le drame est devenu spectacle ; la victime, le nouveau héros contemporain ; le drame, une prescription de deuil national. « La victimisation m’a tué » ou l’impensable exploitation du trauma entre dénonciation, mise au point et appel à la conscience générale, tant pour le blessé que pour notre société.

 

Hélène Romano, docteur en psychopathologie clinique, psychologue clinicienne et psychothérapeute spécialisée dans le psychotraumatisme, a coordonné pendant onze ans la Cellule d’urgence médicopsychologique (Cump) du 94.

 

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, éthologue, directeur d’enseignement à Toulon, président de l’Institut Petite Enfance, docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères, est notamment connu pour avoir développé le concept de résilience, objet aujourd’hui de recherches internationales.
Mais également Xavier Emmanuelli, Kate Nowlan, Bernard Rimé, Anne-Sophie Rochegude et Sam Tyano.

 

Feuilleter le livre grâce au site Unithèque

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 2 – WM 170 ROM

Le corps accidenté

Sujets: Nouveautés BU

9782130729631-corps-accidenteBouleversements identitaires et reconstruction de soi

 

Comment donner sens à un accident corporel ? Surtout lorsqu’il est grave et remet en cause l’intégrité du corps, la personne accidentée, l’entourage et les médecins doivent y mettre des mots, tenter d’expliquer les causes et penser les conséquences pour une vie à reconstruire.

 

Mais au delà des conséquences « pratiques », qu’est-ce qui rend le corps accidenté si insupportable ? L’impact des blessures sur le grand accidenté ouvre un questionnement spécifique : comment éprouver le passage d’un corps « normal » à un corps « différent » ? Comment un individu va-t-il pouvoir concilier deux acceptions de son corps, et donc de lui-même, correspondant à un avant et à un après l’accident ?

 

Ce livre s’attache à décrire et à saisir l’expérience particulière de l’accident. L’enjeu est triple : élaborer un questionnement philosophique sur le corps en situation de handicap accidentel, replacer ce questionnement dans le champ des théories du handicap et des notions d’« identité » et de « reconstruction de soi », traiter du corps en tant que support identitaire à la fois « naturel » et « construit », et envisager ainsi de manière renouvelée la question de la représentation et du rapport au corps.

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 1 – W 61 TES

Comment fonctionnent nos émotions ?

Sujets: Nouveautés BU

9791090398474-comment-fonctionnent-emotionsNotre monde est un monde de l’émotionnel : les émotions nous guident, nous motivent…

 

Mais au final, que savons-nous d’elles ? La tristesse, la joie, la colère, la surprise ne sont pas qu’états d’esprit fugaces : le cerveau est en jeu, comme le sont l’amour de nos proches et la société au sein de laquelle nous évoluons. Nous avons besoin d’émotions pour vivre, mais il nous faut surtout les comprendre pour mieux en devenir complices. Des neurones qui s’activent au développement de notre cerveau, de l’éducation et de la présence que nous recevons dès les premières minutes de notre vie au partage social ou aux troubles de l’émotion : tout savoir sur les émotions.

 

Avec notamment les contributions de Boris Cyrulnik (France), Jean Decety (États-Unis), Giacomo Rizzolatti (Italie, Brain Prize 2014), Peter Fonagy (Angleterre), Pierre Bustany (France), Blaise Pierrehumbert (Suisse)…

 

Sous la direction de Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, psychanalyste, éthologue, directeur d’enseignement à Toulon, président de l’Institut Petite Enfance, docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères, est notamment connu pour avoir développé le concept de résilience, objet aujourd’hui de recherches internationales.

 

Feuilleter le livre grâce au site Unithèque

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 2 – WL 103.5 CYR

L’infirmier(e) en psychiatrie

Sujets: Nouveautés BU

9782294086212-infirmier(e)-psychiatrie

Les grands principes du soins en psychiatrie

 

Si les articles relatifs aux soins infirmiers en psychiatrie abondent, les ouvrages de référence qui abordent ce sujet sont plutôt rares. Dans ce contexte, L’infirmier en psychiatrie apparaît comme une référence précieuse pour les professionnels des soins infirmiers en psychiatrie.

 

Les auteurs se sont entourés d’équipes de terrain, d’experts et de représentants d’associations d’infirmier(e)s en psychiatrie, afin de proposer, dans un style clair et pédagogique, un travail de synthèse sur la nature et le sens du soin infirmier en psychiatrie et de rendre compte au mieux de la multiplicité des pratiques infirmières en psychiatrie.

 

L’ouvrage met l’accent sur la compréhension des mouvements psychiques inhérents à la maladie mentale et à sa prise en charge et contribue ainsi à replacer l’infirmier(e) en psychiatrie au centre du dispositif de soin. Ainsi, après un exposé clarifiant les grands principes du fonctionnement psychologique normal et pathologique, l’ouvrage précise les modalités et les grands axes du soin en psychiatrie, en insistant sur la relation soignante, véritable base du soin infirmier.

 

La clinique infirmière y est ensuite développée, dans toute sa richesse et sa multiplicité, autour de la nature des actions infirmières en psychiatrie et de leur organisation sous la forme de projets de soins définis. Ce travail largement illustré d’exemples cliniques, nous fait vivre ‘ de l’intérieur ‘ ce qui constitue le quotidien d’un(e) infirmier(e) en psychiatrie.

 

Enfin les points fondamentaux que sont la question de la violence, l’importance de la psychothérapie institutionnelle et le fonctionnement d’une équipe soignante en psychiatrie sont également traités. Cette nouvelle édition offre une actualisation de toutes les données relatives aux soins infirmiers en milieu psychiatrique et s’enrichit d’un nouveau chapitre sur la conduite de l’entretien infirmier.

 

Ce guide complet et pédagogique s’adresse aux étudiant(e)s en IFSI, ainsi qu’aux infirmier(e)s exerçant en psychiatrie. Il intéressera également les autres professionnels qui prennent en charge des patients atteints de pathologie psychiatriques.

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 3 – WY 160 INF

Adultes autistes, une vie « normale » pour eux aussi

Sujets: Nouveautés BU

9782849604373FSPlaidoyer pour leur meilleure insertion dans la vie de la Cité

 

Alors même que le Conseil de l’Europe vient de condamner la France une cinquième fois pour sa mauvaise prise en charge des personnes autistes, cet ouvrage aborde la question des autistes adultes en France.

 

Michèle Larchez, mère d’un jeune adulte autiste, a occupé divers mandats dans le milieu du handicap, est également vice-présidente d’une Fondation qui accueille plus de 1000 personnes handicapées en Alsace.

 

L’auteur passe en revue les adaptations nécessaires à l’intégration, et à l‘autonomie des adultes autistes via le vécu de son fils autiste et déplore l’inadéquation de la prise en charge des personnes autistes adultes en France, notamment. Elle constate que les difficultés d’adaptation des personnes autistes sont pour partie liées à l’inadéquation des réponses très normatives qui leurs sont proposées, et qui sont caractéristiques d’un pays qui tend à tolérer difficilement les différences quelles qu’elles soient.

 

Elle propose aux citoyens non autistes – ou  » neurotypiques  » selon la terminologie forgée par un adulte autiste pour les désigner – de faire le pari de l’intelligence tant de l’esprit, que du cœur en redonnant aux adultes autistes les qualités dont on les a longtemps soupçonnés d’être privés, et en permettant à ceux qui le peuvent ou le souhaitent de vivre une vie aussi autonome, voire  » normale  » que faire se peut.

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois –  RDC, salle 2 – WM 203.5 LAR